sur le chevalet

jeudi 17 août 2017

Inde, Kamchatka, Botswana & Cuba

Inde

Qu’il s’agisse d’une prière aux dieux, qu’elle représente des épisodes de vie ou bien encore l’exaltation d’une émotion, avant d’être un spectacle, la danse indienne est un acte rituel ou dévotionnel.
Créer un monde dans lequel l’art est libre de toutes restrictions, en faire un endroit meilleur, aider la société à devenir plus tolérante et sensible aux échanges de culture, voici l’ambition de cet ensemble.

Kamchatka

Leurs danses célèbrent la vie : l’attaque d’un ours, la chasse à la baleine, la naissance d’un enfant, la beauté de l’amour et de la toundra...
Ces danseurs venus du bout du monde, vêtus d’un manteau ou d’une robe en peau de renne et chaussés des « Torbosa », bottes traditionnelles avec des semelles de phoque, évoluent au rythme des tambours. Parfois un accordéon jette un pont entre la tradition et un début de modernité.

Festival de Martigues : Inde & Kamchatka

Kamchatka : Un moment magique, intime, une communion, croqué sur mon carnet, avant leur préstation pour une sieste du bout du monde.

Festival de Martigues : Kamchatka au

Botswana

Le peuple tswana (principale ethnie de cette région, d’où son nom) fait partie des plus chaleureux d’Afrique. C’est ainsi que, pour ces artistes, le spectacle « n’est pas que de la musique ou de la danse, c’est un cœur, une âme, qui emporte le public à partager des instants uniques dans une harmonie presque magique ».

Leur riche répertoire se compose de danses et de chants s’inspirant des nombreuses ethnies qui forment cette région. Danses rythmées, danses plus cérémoniales, danses de la vie telles que Setapa, Phatisi, Tsutsube, Selete, Mokomoto, et une danse particulière nommée Hosana – prière pour la pluie – sont autant de partages qui font voyager le spectateur d’Est en Ouest, au cœur du Botswana !

Cuba

Camagua « arbuste sauvage », c'est ainsi que se définit maintenant le fameux « Maraguán ». Vous le reconnaîtrez rapidement tant il nous a emportés par l'explosion de chaleur, de sensualité et de rythmes les plus endiablés de son orchestre infatigable, de ses chanteuses de talent, de ses superbes costumes et du mouvement des corps si typique de ses danseurs des Caraïbes. Ces artistes nous feront revivre salsa, mambo ou encore le fameux « son cubano » dans lesquels se mélangent masques et danses dans une étrange sarabande. Alors goûtons pleinement ce moment et retrouvons ceux qui ont laissé au Festival l’empreinte de leur talent !

Festival de Martigues : Botswana & Cuba

Texte tirés du site du Festival de Martigues (ici)

 

Posté par bibi31 à 17:31 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


mardi 15 août 2017

Taïwan & Kabardino-Balkarie

Petit plan du site sur mon carnet...

Taïwan

Dans ce pays, les arts martiaux sont considérés comme un art à part entière et comme un signe de respect envers les divinités. L’île de Taïwan, aux montagnes escarpées et aux végétations tropicales, présente un passé fait de luttes et de révolutions culturelles.

Son folklore aborde des thèmes universels, il allie des influences de théâtre au chant et à la musique, avec une grande diversité d'instruments à découvrir lors de leur concert. Au travers de son spectacle, il présente un message d’amour et de paix...

26

Kabardino-Balkarie

Martigues accueille l’une des sept Républiques autonomes de la Fédération de Russie, dans la région du Caucase. Le nom de ce pays est formé de celui des deux principaux peuples qui l’habitent, les Kabardes et les Balkars.

L'énergie des tambours s’oppose à la douceur des balalaïkas, les chorégraphies survoltées des hommes aux danses graciles des femmes qui semblent flotter au-dessus du sol. Cliché direz-vous ? Fierté, grâce, retenue, dignité et impétuosité, vous répondront-ils, mais aussi humour, douceur et noblesse d’un spectacle offert avec le cœur...

Textes extraits du site du festival de Martigues (ici)

 

Posté par bibi31 à 17:46 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 13 août 2017

Nouvelle Zélande et Bolivie à Martigues

Le Festival de Martigues accueillait ces deux pays pour le premier cocktail du festival, Place Mirabeau (il a trois semaines).

Festival de Martigues : la Nouvelle Zélande et la Bolivie

La Nouvelle Zélande

« He toi whakairo, he mana tangata », littéralement : « Où l’excellence artistique est, la dignité humaine l’est aussi ». C’est autour de cette devise que les artistes venus d’Aotearoa (nom Maori de la Nouvelle-Zélande) fondent leur activité.
Notre île provençale prendra des allures polynésiennes quand, aux côtés des danses guerrières hakka, se mêleront les traditions samoanes et celles venues des Iles Cook. En fait, c’est tout Martigues qui renouera avec la chaleur, la simplicité et la gentillesse de ces peuples insulaires !

La Bolivie

Ces artistes nous livrent les secrets de cette province inca, pays des Indiens aymaras, berceau de la « Pachamama ». Leur répertoire est à l’image de ce pays, empli de couleur et de références aux forces mythiques, où s’entremêlent rites précolombiens et chrétiens.
Leurs danses offrent un double spectacle, une violence qui reflète les conditions de vie dures et une douceur qui souligne toute la poésie et l'amour, source de réconfort. On retrouvera, parmi la diversité de leur offre, les fameux Caporales, miroir des célèbres carnavals, mais aussi la Diablada égrenant sa musique entre forces infernales et forces des anges.

Textes extraits du site du Festival (ici)

Posté par bibi31 à 18:24 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 10 août 2017

Les docks

Journée culturelle à Marseille avec un tour au Mucem pour voir deux expo : " Vies d'ordures " que je vous conseille de voir si vous passez par là et " Aventuriers des mers " que j'ai faite un peu au pas de course, hélà !
Quant à la troisième qui me tente, "Graff en Méditerranée", j'espère bien pouvoir y retourner avant la fin de l'année... à suivre, donc... peut-être...

 

Marseille : les Docks

La pause repas s'est faite aux Docks, dans un espace aux mosaïques bleues où pendaient des marinières. La place du port.
La prochaine fois que je m'arrête aux docks, il me faudra faire les trois autres places (la grand-place, la place des palmiers et la place du marché)... ce qui m'impose d'y retourner trois fois... et d'y manger... pour le temps du croquis... à suivre, donc... peut-être... aussi...

 

Posté par bibi31 à 19:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 9 août 2017

Parfums et arômes

A Graveson-en-Provence qui, comme son nom l'indique, se trouve en Provence, il est un musée des arômes et du parfum qui collectionnent nombre de bouteilles, fioles, vaporisateur et autres contenants de parfum ainsi que plusieurs alambics et un orgue du parfumeur.

Graveson-en-Provence : musée des arômes et du parfum

Graveson-en-Provence : musée des arômes et du parfum

Un parfum d'ambiance venu de ce musée, se retrouve sur mon agenda pas loin de délicieuses tuiles achetées à Nîmes !

S29

Posté par bibi31 à 15:19 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,


lundi 7 août 2017

Simplicité

" Accepter la réalité
Attentif à son intériorité
Occupé à apprécier
La chance d'exister

Voir la simplicité
Du fait de respirer
Avec son souffle s'accorder
Ralentir ses pensées

En toute chose s'alléger
A l'essentiel aller
Se sentir guidé
Vers sa destinée"

Richard Delias

Vacquerolles

Pause repas à Vacquerolles, près de Nîmes. Le temps nous a manqué pour faire le tour de ce golf... une prochaine fois, j'espère...

 

Enregistrer

Posté par bibi31 à 16:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 6 août 2017

Pour les grands et les petits...

Visite à Uzès du musée Haribo... et de la boutique, bien sûr ! C'est beau, c'est coloré, c'est flashi, ça éveille nos papilles... comment ne pas retourner en enfance ? Comment ne pas craquer devant les fraises Tagada, les Car-en-sac, les Chamallows... et j'en passe...

Alors j'ai pris mon carnet, je me suis coincée dans un coin et j'ai observé.
Un rayon ne se vide jamais : dès qu'il s'apauvrit, un vendeur vient l'alimenter très vite. La boutique gère ses entrées en ne faisant rentrer qu'un certain nombre de visiteurs/acheteurs à la fois (en donnant priorité à ceux qui viennent du musée) et c'est une bonne chose : en été, le musée compte dans les 5000 entrées par jour... C'est l'usine !

Uzès : l'usine et musée Haribo

Je ne suis pas sortie les mains vides : plusieurs Chamallows ont suivi mon carnet !

 

Enregistrer

Posté par bibi31 à 18:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 17 juillet 2017

Changement

Elle avait habillé les garçons, monsieur Bibi, les amis, les enfants des amis, une petite troupe de théâtre d'un lycée, la maison et moi, plus quelques accessoires et que sais-je encore ?... Elle a bien travaillé, c'est le moins qu'on puisse dire mais là, elle donnait de gros signes de fatigue, elle oubliait trois points sur quatre et elle ne connaissait plus la marche arrière... ni le point zig-zag... Bref, je viens de la remplacer...

S27

Cette nouvelle en fera-t-elle autant ?...

humeur-perplexe

 

Enregistrer

Posté par bibi31 à 17:59 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 14 juillet 2017

Mirepoix, encore...

Samedi dernier, direction Mirepoix pour aller croquer deux ou trois "choses" qui m'avaient échapée lors de ma dernière journée là-bas. Et tout d'abord une vue depuis l'office du tourisme ainsi que différentes enseignes qui ornent certaines façades de la place du M. Leclerc.

Mirepoix (dans l'Ariège)

Pause repas dans la voiture en attendant que la pluie cesse et retour sur la place pour croquer une des mesures à grains situées de chaque côté de l'entrée de l'office du tourisme (et dont l'une d'elles sert de cendrier)...

Mirepoix : la porte d'Aval

Enfin, cette porte, dernier vestige visible des fortifications de la ville. La pluie revenant, j'ai quitté Mirepoix, mais je reviendrai un jour croquer quelques unes des têtes et des personnages sculptés qui décorent la maison des Consuls.

 

Posté par bibi31 à 22:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 11 juillet 2017

Week-end à Sète

C'était il y a maintenant deux semaines et demi, nous sommes partis à Sète flâner sur le port, prendre la température de l'eau (elle était bonne !) et se balader alentours.

S25

Un tour à St-Guilhem, un si joli village avec (entre autre) sa place où trône ce gros platane (6m de circonférence, quand même !) qui offre de l'ombre et invite aux palabres...

StGuilhem

Et retour par St-Martin de Londres, charmant village où l'un de ses Saint-Martinois se plaignait en voyant mon dessin, que je lui vole sa tour !...

StMartinDeLondres

Si vous passez par là, rassurez-vous, elle y est toujours et vous aurez le loisir de l'admirer !

 

Posté par bibi31 à 15:57 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,