Au milieu du XIXème siècle, l'arrivée du chemin de fer et le remblaiement de la ligne Bordeaux-Tarascon, laissent derrière eux quelques arpents de terre en bordure de l'étang de Thau. Les pêcheurs y construisent des cabanons pour y stocker leurs filets et se sédentarisent avec leurs familles. Baptisé la Pointe courte, ce bout de terre et ses traverses aux maisonnettes fleuries est devenu mythique depuis que la cinéaste Agnès Varda lui a consacré en 1954, le film éponyme, considéré comme annonciateur de la Nouvelle Vague.

S17

Et comme j'aime cet endroit !... C'est une accumulation de dictons, un enchevêtrement de bric et de broc, un bordel sans nom... bref, c'est tout un poème !

04

04

Et pour se cultiver un peu, visite de deux musées :

Le MIAM
(Musée International d'Art Modeste)

04

 

Et le musée Paul Valéry

04

" Une oeuvre d'art devrait toujours nous apprendre
que nous n'avions pas vu
ce que nous voyons. "
-Paul Valéry-