Me voilà devant cette Vénus dévêtue

09

J'imagine cette déesse, surprise dans sa chambre, tentant de préserver sa nudité du regard de celui (de celle ?...) qui vient tout juste d'ouvrir la porte (sans frapper !), pénétrant dans son alcôve, refuge de son intimité. Capture d'un instant fragile, le geste à peine maladroit et si charmant qui s'ingénue à couvrir sa vénusté.

Je sors alors de la pièce, laissant à cette beauté pudique le soin de s'habiller...